Interview de David GABORCIK

Présentation de David GABORCIK (n°17)
Il mesure 1,82 m pour 80kg
Il est né le 16/05/1993 à Poprad en Slovaquie.

JPEG - 374.7 ko

Salut David présentes toi :
Je viens de Slovaquie de Poprad. J’ai commencé le hockey à l’age de 5 ans. J’ai joué pour différents clubs en Slovaquie(Poprad, Presov, Spisska Novà Ves) et l’année dernière j’ai joué en Angleterre (Bracknell) c’est donc ma deuxième expèrience à l’étranger.

Tout d’abord comment vas-tu après ta blessure ?
C’est toujours compliqué, c’est une partie de ma saison que j’ai oublié. Mais les blessures font partie du sport et je suis très heureux de pouvoir rejouer finalement.

On peut dire que c’est un retour réussi pour toi tu délivres la passe décisive sur le but victorieux face à Nantes ?
C’était un match puissant, avec beaucoup de patinage et des batailles. On a perdu un point car on a pas réussi à marquer pendant le temps réglementaire malgré un bon nombre d’occasions. En prolongation ils ont fait une erreur sur un changement, j’en ai profité pour partir en break sur une bonne passe, malheuresement j’ai échoué face au gardien mais j’ai réussi sur un rebond à donner une passe pour Matej DIRER qui marque et nous offre une victoire importante.

Quel est ton plus beau souvenir en carrière ?
J’ai des bons souvenirs lorsque j’ai commencé en pro lors de ma deuxième saison, on avait terminé deuxième du championnat slovaque. Même si on a terminé notre parcours en demi-finale ça reste gravé en moi. Mais les meilleurs moments j’espère seront cette saison à Dunkerque !

Vous avez affronté une équipe de l’élite quelles ont été les consignes pour venir à bout de cette adversaire ?
J’ai regardé de l’avant pour ce match comme toute l’équipe. Nous voulions tous cette victoire. Nous avons jouer très simple, patiner plus fort qu’eux et bien-sur nous avons réussi à éviter les pénalités.

Un dernier mot pour les fans :
Les fans confirment à chaque rencontre qu’ils sont les meilleurs du championnat. Merci pour l’atmosphère incroyable et les chants c’est impressionnant.

facebookCommentaires
Commentaires