Interview de Loïc Destoop

Quels sentiments éprouves-tu à l’idée de revenir chez les corsaires ?
Je suis content à l’idée de revenir jouer pour le HGD ça reste mon club de cœur et donc forcément toujours aussi fier de revêtir le maillot des corsaires.

Tu as souhaité tenter une expérience hors de ta terre natale. Quels enseignements tires-tu de ton année à Cholet ?
Oui j’ai eu envie d’essayer quelque chose de nouveaux. Je ne regrette pas d’être parti. Ma saison à Cholet a été compliquée sur le point sportif, on avait une équipe pour faire mieux mais c’est comme ça. Le fait de connaître un nouveau vestiaire, une autre façon de procéder est toujours bon pour l’expérience.

JPEG - 89.7 ko

Qu’est-ce qui t’a décidé à revenir au HGD ?
Le projet de Dunkerque de vouloir à nouveau un vestiaire avec une forte présence Dunkerquoise dedans m’a plu. On a beaucoup discuté avec le coach et son projet m’a plu.

JPEG - 83.6 ko

Tu as suivi la difficile saison des corsaires de loin l’an dernier. Quel regard portes-tu sur l’année dernière ?
C’est difficile de pouvoir porter un regard ou même un jugement en fait. Je ne voyais pas tous les matchs. Ensuite sur les deux affrontements que j’ai pu avoir contre Dunkerque j’ai senti une équipe avec du caractère qui ne lâcher rien.

L’ambiance de Raffoux t’a manqué ?
Évidement que l’ambiance m’a manqué je le savais déjà en signant à Cholet. Cette ambiance est unique, il n’y a ça nulle part ailleurs. Même si on était adversaire le temps d’une soirée j’ai étais accueilli de la meilleure des manières et j’en garde un souvenir fort.

JPEG - 29.2 ko

Comment juges-tu le recrutement dunkerquois pour la saison prochaine ?
Dans l’ensemble le recrutement a l’air très bon, avec de bon joueur. J’en connais certains, d’autre non maintenant c’est à nous de travailler pour que tout se passe bien cette saison.

Quelles sont tes ambitions pour la saison à venir ?
Forcément aller le plus loin possible. Essayer d’accrocher une place dans les 8 premiers la plus haute possible bien sûr. Essayer d’aller le plus loin pour la dernière saison du HGD à la patinoire Michel Raffoux.

facebookCommentaires
Commentaires